Particularités sensorielles


Les personnes autistes présentent souvent des particularités sensorielles qui impactent la qualité de vie.

Elles ont des difficultés à traiter les informations sensorielles qui entraînent soit de la gène, de la confusion, du stress, de la détresse voire des angoisses.

Les problèmes sensoriels sont variés et spécifiques à chaque personne. De plus, au sein d’un même sens, une personne peut présenter différents types de troubles.


Voici des exemples de particularités sensorielles possibles

Toucher

N’aime pas le contact physique, n’aime qu’on soit trop proche d’elles, sensible aux matières des vêtements (peut de ne pas supporter certaines matières.)


Ouïe

Sensible à des bruits forts ou légers.

Se bouche les oreilles, porte des bouchons voire un casque.


Vue

Sensible à la lumière, peut être dérangé par une lumière trop forte, peut devoir porter des lunettes à verres teintés à l’intérieur.


Odorat

Sent des odeurs très peu perceptibles normalement, peut être dérangé par des odeurs telles que des odeurs corporelles, de parfum, de cuisine…


Goût

Sélectivité alimentaire, aversion pour certains aliments.


Vestibulaire (sens de l’équilibre)

Peut être dérangé par le fait d’être en hauteur, ou encore par des variations de hauteur brusque, inconfort avec des mouvements autour de lui.


Proprioception (sensibilité musculaire et nerveux, lié au corps)

Adopte des postures corporelles étranges.


Nociception (sensibilité à la douleur)

Peut ressentir une douleur lors d’un effleurement, ou d’un toucher brutale. Intolérance à la douleur, insensibilité à la température extérieure. 


Chez certaines personnes, l’hyper sensibilité peut devenir une hyper compétence, voire un talent :

  • Oreille absolue (aptitude à reconnaître et à déterminer à l’écoute d’un son musical la ou les notes de musique correspondantes sans référence auditive préalable)
  • Nez avec capacité à discriminer et à mémoriser un grand nombre d’odeurs)
  • Grande mémoire des détails visuels

Que se passe-t-il en cas de surcharge sensorielle (hyper sensibilité) ?

  • Manque de concentration
  • Diminution de la disponibilité, passivité
  • Difficulté à suivre et comprendre les informations données, des consignes, une formation, une réunion, etc.
  • Difficulté à effectuer une tâche demandée
  • Stéréotypies (balancement…)
  • Fatigabilité

Il est possible par exemple de limiter les stimulis sensoriels en respectant les temps de pause et en permettant à la personne de s’isoler en cas de besoin.


Entretien avec un Aspie : hypersensibilité sensorielle et sens du détail